Aller au contenu principal
Référence :13526

CREVECOEUR (Hector, Saint John de);

Voyage dans la Haute PENSYLVANIE et dans l'état de New-York, par un Membre adoptif de la Nation Onéida. Traduit et publié par l'auteur des Lettres d'un cultivateur américain.

Maradan Paris an IX - 1801 3 vol. 3 vol. in-8 de XXXI 427 pp., XIII 434 pp. et XII 409 pp., veau moucheté de l'époque, dos lisse richement orné, pièces de titre et de tomaison, tranches jaunes.

Edition originale (Leclerc 407 - Sabin 17501 - Frère I, 306 - Chadenat 1201). Ouvrage orné de 7 figures, 4 cartes et 4 tableaux repliées gravés dont le portrait de George Washington en frontispice gravé d'après le camée peint par Madame de Bréhan à New-York en 1789, les portraits de Kesketomah ancien sachem et Koohassen guerrier de la nation Oneida, les cartes des parties septentrionale et méridionale des États-Unis et le plan de la cataracte du Niagara. Livre renfermant de curieux détails sur l'état des peuples indigènes de cette partie de l'Amérique septentrionale avant l'arrivée des Européens. Il n'est pas, comme l'annonce son titre, une simple traduction, mais bien l'ouvrage original de John Crevecoeur, et peut être regardé comme une suite aux lettres d'un "cultivateur américain". Hector Saint-John de Crèvecœur (1735-1813), agronome français né à Caen, s'embarqua pour l'Amérique en 1754, après avoir étudié les sciences économiques en Angleterre, et se fixa à New-York, où il forma un établissement agricole qu'il exploita jusqu'à l'époque de la guerre de l'Indépendance. Il revint alors finir ses jours dans son pays natal après une absence de vingt-sept ans. C'est lui qui introduisit la culture de la pomme de terre dans la Basse-Normandie. Bel exemplaire.